Sauvegarde Disques Kabyles

Adieu à Monsieur BELHANAFI

Personnage aimable, une voix qu'on oublie pas. Une poésie toujours surprenante.

Un jour parlant avec lui du poême AZGUER chanté par IDIR, il m'avait dit que "c'est dommage que IDIR ne m'a pas informé de son intention de le chanter, je lui aurait donné la fin, car ce pôme a une fin", je n'ai pas osé lui demander de me lire cette fin , nous étions dans la rue, je ne l'ai plus jamais revu.

 

Iwezguer didjan lemthel

Win Ighlin add etswarkedh

Mi dyemectha ayen imeguel

Idhmaa ddi vnaddem athighadh

Su jenwi ghures idyuzel

Mi gchekel ivdda laayadh

 

Inayas avunadem

Ma dregh add wasigh wiyadh

Thetsudh elkhir icnekhddem

Ethvandhiyid ddaseqadh

Ezrigh acsum atetchem

Ernuth agwlim ddichifadh  



13/03/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres